• François Hollande soutient les jeunes diplômés étrangers / Encore Guéant

    Français de l’Etranger


    François Hollande soutient les jeunes diplômés étrangers


    François Hollande et Mireille Le Corre ont rencontré ce matin des membres du Collectif dit du 31 mai, qui s’opposent aux deux circulaires « Guéant » du 31 mai 2011 et 12 janvier 2012 sur les jeunes diplômés étrangers.
    Pourquoi ces circulaires sont absurdes et ternissent l'image de la France à l'étranger?
    Les étrangers diplômés d’un établissement supérieur se voient désormais refuser de manière quasi-systématique leurs autorisations de travail en France à la fin de leurs études. Un jeune étranger parfois très qualifié (HEC, Science Po, Les Mines...), après des années d’étude en France, embauché par une entreprise pour ses compétences, ne peut ainsi pas valoriser ses études par une première expérience professionnelle.
    Les engagements de François Hollande
    Si il est élu président de la République, François Hollande abrogera les circulaires qui ont porté gravement préjudice aux étudiants étrangers, aux entreprises, aux universités et à l'image de la France.
    Il souhaite que soit préparé dès maintenant un projet de nouvelle circulaire pour traiter rapidement la situation en concertation avec les acteurs concernés.
    Au delà, ce sont les dispositions législatives relatives aux étudiants étrangers qu'il faudra revoir dans le cadre d'une loi globale sur l'immigration: il faut sécuriser le statut de l'étudiant étranger pendant ses études avec une carte de séjour pluriannuelle correspondant à la durée du cycle d'études, ce qui dans les faits n'est pas le cas aujourd'hui.
    Il faut ensuite permettre l'exercice d'une première expérience professionnelle pour les diplômés étrangers à l'issue de leurs études en France, en revoyant en profondeur le système de l'autorisation provisoire de séjour ou d'application du changement de statut de droit commun.
    François Hollande donnera une impulsion aux échanges entre universités françaises et étrangères. C'est la condition de la compétitivité de nos universités.
    La France ne peut pas perdre la bataille des talents.


    888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888

    Encore Guéant

    Il est révoltant de voir Claude Guéant, Ministre de la République, se laisser aller au point d'affirmer que "toutes les civilisations ne se valent pas". Tout cela est dans la droite ligne du discours de Nicolas Sarkozy à Dakar en 2008. C'est de la pêche aux voix FN, certes, mais c'est plus que tout révélateur d'un fond de pensée aux antipodes des valeurs républicaines. Et c'est doublement indigne.

    Pierre-Yves Leborgne, Premier Secrétaire de la FFE


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :