• Nouvelles de la campagne du 2ème tour : Questions de société Le clivage droite/gauche : Evolution contre Tradition / Manuel Valls a rappelé les grandes dates qui nous séparent du 6 mai / tour) e

    Nouvelles de la campagne du 2ème tour

     Questions de société


    Le clivage droite/gauche : Evolution contre Tradition

    "Je suis partisan dans des conditions précises et strictes, d'une assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité", F Hollande dans ses 60 propositions.

    "Je ne crois pas qu'il faille brouiller l'image de cette institution sociale essentielle qu'est le mariage..." Nicolas Sarkozy au Figaro Magazine.

    Sur les questions de société, l'UMP se crispe sur ses valeurs traditionnelles conservatrices, le triptyque travail, responsabilité, autorité. Nicolas Sarkozy a affirmé qu'il n'était pas favorable à l'ouverture du mariage aux couples de même sexe.

    François Hollande se montre plus ouvert sur les questions de société. Il déroule des propositions sans les brandir dont la plus évidente, qui fait aujourd'hui conscensus à gauche, est le mariage et l'adoption pour les homos. Sa logique est le respect de l'égalité des droits. Pas d'idéologie ni de tabou, une simple réponse à la demande sociale. F Hollande ouvre la filiation et l'adoption ainsi que l'aide médicalement assistée pour les couples de lesbiennes, obligés de se rendre en Belgique. 
    Jean-Daniel Chaoui, Candidat PS 10ème circonscription Français de l’étranger

     

     888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888

     Manuel Valls a rappelé les grandes dates qui nous séparent du 6 mai :

    - Jeudi 26 avril : François Hollande invité de l’émission « Des paroles et des actes »
    - Vendredi 27 avril : Meeting de François Hollande à Limoges
    - Dimanche 29 avril : Meeting de François Hollande à Paris-Bercy
    - Mercredi 2 mai : Débat télévisé d’entre-deux tours
    - Jeudi 3 mai : Meeting de fin de campagne à Toulouse

     88888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888

     La campagne du second tour a commencé dès hier. Nous savons que la tactique de Sarkozy est d'imposer un tempo d'enfer (c'est son agitation désordonnée du premier tour)  et d'attaquer sans relâche notre candidat. Son orientation sera "à droite toute".

     Pourquoi François Hollande est le meilleur candidat et sera le meilleur Président.

    • FH serait illégitime car n'ayant jamais été ministre. On peut citer Pompidou qui est devenu premier ministre sans avoir été ni ministre ni même élu. Villepin a été ministre sans jamais avoir été élu. Margaret Thatcher a été désignée pour être premier ministre avec une très courte expérience ministérielle. C'est donc un non argument.
    • FH serait irresponsable en matière budgétaire! Le projet de FH est le seul à être chiffré et basé sur des projections économiques (voir les dernières pages des 60 propositions) qui, elles, peuvent changer selon la conjoncture. Par ailleurs en matière de création d'impôts, NS est champion toutes catégories (y compris pour les Français à l'étranger). Il aurait mieux fait de ne pas baisser les impôts existants, en particulier pour les hauts revenus et pour les sociétés (près de 100 milliards d'€).
    • FH ne répondrait pas aux questions que se posent les Français (ce qui explique le vote du Front national). Nous disons que les questions de loin les plus  importantes,  et dans l'ordre, pour les Français sont : l'emploi, le pouvoir d'achat, la sécurité de l'emploi.
      Nous ne négligeons pas pour autant  la sécurité des biens et des personnes (qui a supprimé la police de proximité ?). Il suffit de voir nos propositions sur le renforcement de la police et de la gendarmerie, pour la  lutte contre l'immigration illégale et pour la régularisation au cas par cas. Mais nous considérons que les débats sur la viande halal ou casher, sur l'identité nationale (notre pays a un roi, une langue, une culture, des frontières depuis plus de1000 ans) sont des débats Potemkine.
      Ce dont la France a besoin, c'est d'un Président  serein qui rassemble et unit les Français et qui ne passe pas son temps à les diviser et à monter les différentes composantes sociales, économiques, culturelles, ... les unes contre les autres.
      Si NS avait développé moins longuement les thèmes préférés du Front national, celui-ci ne serait pas à 18%. Cependant nous savons faire la différence entre un vote Front national fondé sur l'idéologie et celui qui exprime une crainte devant l'évolution de la société.  A ce dernier, nous devons mieux répondre, en particulier en renforçant le rôle et les pouvoirs de l'Europe et non pas en l'affaiblissant comme Sarkozy et Merkel.
    • Une illustration de la stratégie de division de NS est la manifestation de masse qu'il veut organiser le 1er mai pour la "défense du vrai travail". Outre qu'il est inopportun que le 1er mai, célébration syndicale, soit instrumentalisée par un parti et un candidat, le fond est la volonté de NS d'opposer ceux qui ont un "vrai travail" aux autres. Sous-entendu les fonctionnaires, les travailleurs à temps partiel, ceux qui sont en formation ... ne sont pas des "vrais" travailleurs parce qu'ils sont protégés, parce qu'ils bénéficient des 35 H, ou au contraire parce qu'ils sont précarisés et fragilisés ....
    • Un thème qui revient beaucoup, c'est la nécessité pour les deux candidats d'avoir trois débats à la télévision. Outre que la tradition en France est d'en avoir un seul entre les deux tours, que nous ne voulons pas nécessairement suivre les pratiques des campagnes  américaines en la matière, que ce n 'est pas NS qui fixe les règles tout seul, la vraie question c'est de savoir pourquoi NS n'a pas fait connaitre ses propositions durant son quinquennat et la campagne, pourquoi il a refusé de répondre à divers questionnaires (voir Mediapart et autres). Là encore l’esprit de FH est beaucoup plus à rassembler et à expliquer ses positions.
    •  Quand on voit le travail de destruction du modèle économique et social français que NS a réalisé en 5 ans, on peut craindre 10 fois pire s'il était réélu puisqu'il n'aurait plus de limite ni de frein.

    8888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888

     L’info en continu : Sarkosy et l’emploi

    Alain Vidalies, responsable du Pôle Travail-Emploi 10/02/12

     Chômeurs

    « Nicolas Sarkozy songe à soumettre aux Français un référendum sur un renforcement des obligations des chômeurs, notamment de ne plus pouvoir refuser un emploi ou une formation. Si le président sortant n’en est pas à sa première tentative d’utiliser la détresse de nos concitoyens pour faire un coup «  bassement politicien », celui-ci est particulièrement choquant. Quand Nicolas Sarkozy attaque les chômeurs, François Hollande, lui, veut s’attaquer au chômage.

     Fonctionnaires

    « Parmi les propositions fracassantes promises par le président Sarkozy, il en est une qui viserait la remise en cause de la garantie de l’emploi dans les services publics. Alors que les risques psycho-sociaux n’ont jamais été si importants, comment la majorité ose-t-elle sous entendre que les fonctionnaires sont des privilégiés ou, pire, qu’ils sont un fardeau pour la croissance française ? »

    888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888

    Najat Vallaud Belkacem

    Porte parole de François Hollande 5/02/12

    Claude Guéant

    « Avec ses propos sur l’inégalité entre les civilisations, Claude Guéant opère une synthèse politique parfaitement cohérente entre les discours de Dakar et de Grenoble et assume désormais une pensée qui établit une hiérarchie de valeurs entre les hommes selon qu’ils appartiennent à telle ou telle civilisation. Il est urgent que ces propos soient désavoués par celles et ceux qui, à droite, estiment encore que le débat d’idées dans la campagne présidentielle doit rester dans le champ républicain.

    88888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888

    Bruno Juliard, Pôle Education de l’équipe de campagne de François Hollande

    Yannick Trigance, pôle Education de l’équipe de campagne de François Hollande 8/02/12

     Réforme enseignement

    « Dans son rapport, la Cour des comptes est formelle : la réforme de la formation des enseignants est un désastre. Réforme conduite sans réflexion pédagogique, concours trop tardifs, conduisant à des échecs massifs, et surtout, absence totale de formation pratique sont à juste titre pointés du doigt par les rapporteurs. A force d’improvisation et de cynisme, le gouvernement n’aura réussi finalement qu’une seule chose : creuser plus encore la dette éducative de notre pays. Avec François Hollande, nous referons de la formation des enseignants et de la revalorisation de ce métier nos priorités pour redonner de la valeur à ce métier. »


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :