• Présidentielle: une alliance PS-FG souhaitée par 52% des Français / Taux de chômage record au sein de la zone euro

    Présidentielle: une alliance PS-FG souhaitée par 52% des Français

    Plus d'un Français sur deux, 52%, souhaitent que François Hollande fasse alliance avec Jean-Luc Mélenchon dans la perspective du second tour de la...

    Plus d'un Français sur deux, 52%, souhaitent que François Hollande fasse alliance avec Jean-Luc Mélenchon dans la perspective du second tour de la présidentielle, selon un sondage LH2 pour Yahoo! diffusé vendredi.

    "Dans une perspective de rassemblement au second tour de l'élection présidentielle", 52% des personnes interrogées souhaitent que M. Hollande "fasse alliance" avec Jean-Luc Mélenchon, contre 38% qui ne le souhaitent pas. Ils étaient 38% à le désirer en octobre 2011, quand M. Mélenchon était crédité de 6,5% des voix, alors que selon la dernière enquête LH2/Yahoo! il a doublé son score depuis (13%).

    46% souhaitent une alliance avec Eva Joly, un chiffre équivalent à celui d'octobre (47%), autant qu'avec François Bayrou (43% en octobre).

    Enfin 21% voudraient voir une alliance du candidat du PS avec les trois autres candidats.

    Sondage réalisé par téléphone les 10 et 11 avril 2012 auprès d'un échantillon de 997 personnes âgées de 18 ans et plus, constitué d'après la méthode des quotas.

    Public Sénat

    888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888

    Taux de chômage record au sein de la zone euro


    Le taux de chômage dans la zone euro a atteint le chiffre de 10,8% en février, a annoncé Eurostat.. Taux record depuis la création de la zone euro, ce chiffre symbolise la sortie de crise difficile des pays européens et la contraction de l'activité dans les pays d'Europe du sud ou encore en Irlande. Les jeunes sont la tranche de la population la plus touchée.

    Selon Eurostat, 17,13 millions de personnes étaient au chômage au sein de la zone euro en février 2012, soit 162 000 de plus qu'en janvier et 1,5 million de plus qu'en février 2011. Alors que le mois de janvier 2012 constituait déjà un record, il s'agit du dixième mois consécutif où le chômage dépasse le seuil symbolique des 10% au sein de la zone euro, rapporte la Tribune. Dans l'ensemble de l'Union européenne, le taux de chômage atteint 10,2%, également un record.

    Bien entendu, de fortes disparités apparaissent parmi les 17 pays de la zone euro. Les "mauvais élèves" sont principalement les pays d'Europe du sud comme l'Espagne où le chômage atteint le chiffre inquiétant de 23,6%, ou encore la Grèce avec 21% (chiffres datant de décembre 2011) et le Portugal où 15% de la population active est sans emploi. L'Irlande, autre pays sévèrement touché par la crise, voit également son taux de chômage grimper, à 14,7%, indique l'AFP. A l'inverse, les Pays-Bas s'en sortent beaucoup mieux avec un taux de seulement 4,9%, à l'image de l'Allemagne qui ne déplore que 5,7% de chômeurs.

    Par ailleurs, les perspectives pour les mois à venir ne sont pas non plus au beau fixe. Comme l'explique EurActiv, la Commission européenne a élaboré une série de mesures d'urgence concernant le chômage des jeunes, qui n'ont pas convaincu les observateurs. L'orientation des fonds structurels européens vers des investissements favorisant l'emploi des jeunes a été par exemple perçue comme une mesure insuffisante pour "endiguer le fléau", comme l'a exprimé la Confédération européenne des syndicats.

    D'une manière générale, le climat social se tend en Europe avec la colère grandissante envers les plans d'austérité de plus en plus durs à supporter pour les populations. Les récentes manifestations en Espagne contre la réforme du travail menée par Mariano Rajoy ne sont qu'un exemple parmi d'autres attestant de la crainte des sociétés de perdre leurs acquis sociaux [Le Monde].

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :